J5 C1 Chartres vs Melesse défaite 14 à 4

P-Yves L 0, Aurélien 0, Chris 0, Gwen 3 + double Gwen/Aurélien gagné

PICOTI PICOTA

Dialogue dans une Clio :

   –  Bon, ben Chris, vu la branlée qu’on a pris, ça va être vite fait ton compte rendu ce coup-ci! a dit Pierre-Yves.

   –  Crois pas ça, petit, a répliqué Chris, je vais broder un peu et je vais enjoliver pour pas qu’on passe trop pour des cons !

   –  Comme d’hab, a soupiré Gwen.

Aurélien n’a rien dit, vu qu’on venait de le déposer chez lui.

Aujourd’hui, je vais donc vous parler du monde merveilleux de Wack Sport.

Il était une fois au pays magique de Wack Sport un revêtement spectaculaire, composé de petits picots et qui poussait dans des arbustes extraordinaires.

Picoti picota, une poule sur un mur…

Pour notre plus grand malheur, ce revêtement était en vente libre (alors que dans certains autres royaumes, il est considéré comme une arme de 2ème catégorie).

Qui picotait du pain dur…

Quatre affreux vieux brigands, moyennant un chèque d’environ 29,90€, s’équipèrent de cette arme redoutable.

Picoti, picota, pond un œuf…

Ils tendirent ensuite un piège dans l’enceinte de leur château à quatre pauvres chevaliers valeureux, beaux, intègres, bien coiffés, athlétiques, honnêtes, innocents, courageux, téméraires voire intrépides.

Picoti, picota, lève la queue…

Ils leur collèrent la misère. Seul le chevalier Gwen De Chevaigné parvint à sauver quelque peu notre honneur…

Picoti, picota, lève la queue et puis s’en va…

Dialogue prévisible lors du prochain entraînement :

–  Aïe, ça s’arrange pas ses comptes rendus! dira Gwen.

–  Mon royaume pour un picot ! dira P-Yves.

–  Il y a décidément quelque chose de pourri au royaume de Wack Sport ! dira Aurélien

Chris, lui, ne dira rien : avec toutes ces conneries, il s’est claqué le dos et il va avoir du mal à s’entraîner cette semaine…

PS : merci à Aurélien d’être venu nous dépanner au pied levé, en plus, il a très bien assuré le double.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.