C1A – Orgères.1-Melesse.3 11-7

C1A – Défaite 7-11… longue à se dessiner

Après la leçon prise chez nous à domicile pour notre dernier match de la phase 1, le hasard nous fait aller à Orgères pour commencer la phase 2.

Le suspense a été ménagé jusqu’à 7-7 (pas plus de 2 points d’écarts).
Et ce, grâce à Pascal qui est venu faire une pige pour dépanner et éviter qu’un joueur ne fasse banquette dans son équipe habituelle.
Il fait 3 en remportant ses rencontres assez facilement. Tombé sur un os : 1002 avec antitop revers parfaitement maitrisé dans une salle de basket (avec une surface très très très… lente donc un jeu très très très… ralenti – cela préserve des chocs c’est sûr : les balles rebondissent peu sur le sol).
Il n’a pas été le seul à en pâtir mais c’est le principe d’avoir l’aavntage de recevoir : on connait les conditions de jeux.
Pascal a tenu l’équipe en assumant le rôle de leader.
Arthur sans complexe perd en 3 sets face au 1002 (8-11, 10-12, 9-11) mais déploie un jeu (offensif et réfléchi) d’une superbe facture :
10-12, 11-8, 11-5, 11-7. Victoire en 4 sets en ayant mené 10-8 au premier pourtant.Le 949 avait beau bien joué et ne pas mésestimer Arthur, il n’a pas réussi à l’empêcher de jouer cranement son jeu.
Une perf’ pour deux victoires en simple. Perf’ compensant la contre de son capitaine juste après.
Beau double avec Gwen qui ne gagne que son premier simple. S’est accroché mais cela n’a pas suffit : pas fan de la lenteur des tables et des balles qui ne rebondissent pas. A eu sa chance malgré tout mais n’a pas fait assez face à de bons adversaires.
Perd son dernier match à la belle (grâce aux conseils de jeu de Pascal sinon il aurait sans doute pris 3-0) à 0h10…
Louis aussi a fait de son mieux mais n’a pas fait mieux. De jolis coups mais des râtés ;  comme son capitaine, il n’a pas su adapté suffisamment son placement face à la longueur des balles raccourcie par la lenteur de l’aire de jeu.
Forcément déçu.
2-0, 2-2, 3-3, 4-4, 5-5, 6-6, 7-7, 11-7
Une opposition plus grande que le 2-16 subi chez nous.
Cette équipe était globalement meilleure. Avec un peu plus de réussite, il y avait peut-être même moyen de ramener le nul.
De jolis points quand même, de belles défenses aussi et quelques tranches et loupés… magnifiques (liés aux trajectoires pas forcément toujours faciles à lire)
Mais bon, comme les deux D2 avaient fait 10-10, on nous aurait taxé de copieurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.