C1A – J2 – Pas si nul…

Parti à trois, la défaite était probable. Nous étions 4 en J1 mais nos adversaires forfaits : premier match de la saison. Encore plus pour Paul qui, revenant de blessure, reprend juste sa raquette. Ainsi, nous y allions pour ramener le point de la défaite.

L’objectif principal étant que chacun fasse du mieux possible.

Nos 10, 7 et 5 ont eu un petit espoir en voyant les classements des adversaires : 622, 584, 551 et 518. A cela deux bémols : un classement ne veut rien dire, d’une part ; et nos adversaires étaient somme toute une équipe de jeunes, d’autre part. Avec le corrollaire : un jeune vaut souvent mieux que son classement ; surtout qu’on commence à 500 depuis maintenant quelques années…

Prenons le contrepied de Max : faisons court.

Le regret de la soirée : Paul n’a pas été récompensé de ses efforts. En manque de jeu, il a fait plaisir à voir. N’a rien pu faire contre deux des adversaires. Aurait pu faire quelquechose contre les autres. A perdu à la belle son match après le double. Dommage. Cela devrait néanmoins lui être profitable pour les indivs de la semaine prochaine. Il lui a manqué d’un peu de concentration parfois : n’a pas réussi a bien négocié toutes ses fins de sets mais s’est battu tout en restant sage et calme.

Rémy a gagné à la belle pour commencer et n’a plus perdu de set ensuite…

Gwénaël a fait l’inverse : gagne 3-0 jusqu’au dernier match où il s’en sort à la belle. Un peu de déchet, moins de filets favorables et le 622 d’en face motivé. De beaux échanges, des sets tendus avec retournements de situation pour un match décisif.

Décisif car la paire Rémy-Gwénaël a gagné le double (11-3, 11-5 et 17-15) et que ce dernier match a permis d’arracher le nul qui était logique sur le papier.

Rémy 4, Gwénaël 4, 1 double ensemble, Paul 0 mais avec la manière.

Un nul pas si nul que cela avec les deux points du nul pour le retour.

A côté, en PR, Bruz et Betton (à 5) nous ont gratifié de sacrés échanges.

Prochain match à domicile avec la réception de Rennes CPB (R) 9.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.