A qui rit, B qui pleure,…

Rencontre face au leader Lecousse perdu 12-8

 

Leader sans conteste de la poule C, Lecousse a bien failli tomber dans le traquenard que lui tendaient les jeunes Melessois.

 

Le match paraissait déséquilibré :

Melesse –> 10,10,9 en A et 9,8,7 (c’est bien ça?) en B

Lecousse –> 12,12,11 en A et 10,9,8 en B

 

Une fois n’est pas coutume on commence par les meilleurs :

–> Loïc, offensif comme jamais cette saison, a retrouver ses sensations en top coup droit et en frappes dévastratrices. Beaucoup moins de fautes également en picot, et de la patience, il fait 3…. 3 perfs! C’est l’entraînement qui paye…

 

–> William pas mal également, je ne l’ai pas beaucoup vu jouer, mais ce que je peux dire c’est qu’il a fait très mal avec ses frappes également. J’ai cru apercevoir quelques beaux enchaînements top coup-droit, top revers. Il fait 2, les deux 12 je crois!!

Quant au double William/Loïc, de la bombe atomique!! Le double le plus maîtrisé dans cette phase.

 

–> Brian, pas dans son assiette malheureusement. Des belles prises d’initiatives… voire trop de prise d’initiatives, je pense qu’il n’a pas été assez patient. Une bulle.

 

–> Quentin Goupil a fait de tout. Des fautes basiques de poussette, des attaques foirées, une belle perdue alors qu’il menait 2-0… Mais aussi des superbes tops en lignes du revers du coup droit, qui lui ont valu de remporter 1 match. Quelques regrets sur la belle tout de même.

 

–> Quentin Le Gouard fait 1 également, il aura fallu attendre le dernier match pour qu’il retrouve le chemin de la réussite dans ses coups techniques. Quelques problèmes dans la tenue de l’échange pas étrangers au manque d’entraînement. Son association en double avec Quentin aurait du rapporter un point, encore une belle perdue après une remontée fantastique de leurs adversaires.

 

–> Sylvain gêné depuis 2 semaines pas une douleur aux côtes, n’a finalement pas été si gêné ce soir. Malheureusement il s’incline par 3 fois, concédant lui aussi une remontée 2-0 puis 2-3. N’a pas su dévelepper son jeu contre les 9 et 10 qui aimaient bien son jeu.

 

Au final, sur un match dont on partait largement perdant, on est pas passé loin de remporter 2 points. La faute à quelques belles mal négociées. L’équipe n’est pas mathématiquement maintenue, mais les 3 leaders rencontrent les 3 derniers en dernière journée…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.