R2 : un résumé tardif mais un résumé quand même …

Eh oui, pour créer un intérêt grandissant chez ses lecteurs, rien de tel que de les faire attendre, bref, de se faire désirer. En tant qu’ écrivain et manipulateur expérimenté, c’est bien sûr ce que j’ ai fait en écrivant cet article une semaine après le match. Vous comprendrez donc qu’il ne s’agit en aucune manière d’un oubli de ma part (hum hum …).

Bref avant de commencer je tenais à dénoncer un mensonge sournois de notre capitaine (appelons le Hugo pour préserver son anonymat) qui a su profiter de l’innocence et de la naïveté d’ une personne (qu’on appellera Gwen par exemple) en lui divulguant une fausse information qui fait depuis peu la une de notre site :  » Hugo a pulvérisé Victor 3-0″.

Pour rétablir la vérité, je tiens donc à rectifier cette phrase en inversant le sujet et le complément de manière à ce que cette phrase devienne vraie. Cela donne donc ( Mélanie, future prof de français pourra confirmer)       » Victor a pulvérisé Hugo 3-0″, ce qui avouons-le sonne plus logique à nos oreilles.

Mais le destin a finalement jugé notre capitaine en le rendant responsable de la seule défaite durant notre match contre Plouay, dont voici un résumé palpitant.

Nous avons donc débuté notre préparation sérieusement par une bonne bouffe au Flunch de Lorient accompagnés par la R1 de l’avenir de Rennes (ancien coéquipiers de Sylvain et Hugo) qui ont eux aussi gagné en l’emportant 11-3 à Cléguer.

En se référant au site de la FFTT, on pensait affronter un 19, et trois 15. On pensait donc que ça serait très serré mais qu’ avec Sylvain on s’en sortirait 8-6 ou 9-5. Mais en fait le 19 et un 15 ont arrêté cette année et on s’est donc retrouvé face à une sympathique équipe composée de deux 15 d’un 10 et d’un 7. Malgré un juge-arbitre assez strict, la partie s’est déroulée dans un bon esprit et nous l’avons emporté 13-1.

Sylvain a largement tenu son rang en battant les deux 15 et le 10 sans perdre un set et sans donner sa pleine mesure. Il nous a même gratifié d’un bel échange en « fishing » avec un coup dans le dos et de deux roulettes provoquées par les services sortant de son adversaire à la fin de leur match.

J’ ai (Victor) également battu les deux 15 et le 7 mais beaucoup plus difficilement. Mené 2/0 sur le premier 15, je l’ai emporté à la belle 11-9 (merci Sylvain pour le coaching) tandis que j’ai battu l’autre 15 : 3/1 même si il ne jouait pas pour gagner.

r2_j1_vic200__ab64

Arthur a battu un 15 à la belle en sauvant 1 balle de match au quatrième set. Il a aussi battu le 10 et le 7.

Notre capitaine Hugo, trop poli, a préféré concéder un match face à un 15 3/1 mais a battu le 10 et le 7.

La paire Arthur/Victor a vaincu la paire des 15 tout comme la paire Sylvain/Hugo qui a battu le 10 et le 7.

On retiendra qu’après le repas traditionnel offert par les adversaires, Hugo a refusé de revenir à Melesse en caleçon alors qu’il a fait les moins bons résultats de l’équipe (petit défi).

PS : si qqn peut ajouter des images …

r2_j1_v__ab64

2 réflexions sur “R2 : un résumé tardif mais un résumé quand même …

  • 25 septembre 2016 à 9 h 27 min
    Permalien

    Un résumé tip top, digne d’un Max de la grande époque (sans arrachage de cheveux), voire – et c’est peu dire – de la prose d’un Yves ou d’un Christophe : cela se lit tout seul.
    Super Victor n’était pas seulement la mascotte officielle de l’UEFA EURO 2016. Il y a un homologue à Melesse.
    Un naïf recadré… qui a lu ce premier article de Victor avec notre nouvelle interface avec grand plaisir.

    Répondre
  • 26 septembre 2016 à 16 h 54 min
    Permalien

    Ohlalala comment il dénonce le Gwen là !
    Du coup, bien joué aux équipes, moi qui croyais que c’était Sylvain qui avait perdu un match…
    Par chez moi, on perd 12-2 ( je bats deux 12…je vais peut être repasser 11 ?.! ).

    Bises de la montagne et surtout des airs… !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.