La D3 au septième ciel… (Victoire 12-8 contre Roz-Baguer 2)

Déplacement périlleux à Baguer-Morvan, village de 1500 irreductibles habitants. La rencontre s’annonçait excitante car équilibrée puisque les compos étaient les suivantes :

 

Roz-Baguer UP 2 JA Melesse 3
BLOND Stephane (1003) HERROUIN Yves (963)
TURQUETY Guillaume (991) COCHET Jérome (898)
LATTAY Nicolas (500) GUAGLIOZZA Loïc (894)
BEZANSON Léandre (963) ALLAIN Thomas (824)
CHICHERIE Emy (868) BOBON William (763)
MAILLARD Océane (500) LE ROUX Sylvain  (747)

 

La rencontre démarrait tambour battant avec ni plus ni moins 3 perf’ réalisées par Loïc (contre le 9), Jérôme (contre le 10) et William (contre le deuxième 9)! Les deux premiers cités ont sans doute profité de joueurs adverses pas très chaud (tous les 2 en 3-0), mais William a remporté sa victoire de justesse (3-2, mené 9-7 au dernier set) signant ainsi la meilleur perf’ de la soirée. A 5-0, le score semblait sévère, c’était sans compter sur le capitaine, trop crispé pour son match préliminaire contre la 8, une joueuse avec de très bonnes qualités offensives (1 set à 3).

 

Melesse a donc mené 5-1, puis 5-2 car Yves n’a pas su prendre la mesure sur le meilleur adversaire d’en face, à qui il aura tout de même arraché un set.

Le double en B composé de William et Thomas a pulvérisé la paire d’en face (3-0). Ils ont ainsi offert le 6ème point pour Melesse et ont démontré que jouer à plusieurs c’est parfois meilleur!

Tandis que Loïc gagnait facilement contre le 5, Thomas n’a pas su développer son jeu et perd en 3 sets contre le 9 de la B.

 

7-3 à mi-parcours, nous étions dans la meilleure position pour l’emporter…

 

Jérôme nous a très vite gratifié d’une deuxième perf’ (3 set à 1), pendant que Sylvain jouissait de sa seule victoire.

Le double en A formé de Jérôme et Loïc terminait malheureusement la queue entre les jambes (3-0), ce qui a sans doute démoralisé William qui a été facilement dominé par la meilleure des joueuses adverses (3-0). Loïc pour son dernier match, fait carton plein en réalisant sa deuxième performance de la soirée.Yves n’est lui pas passé loin d’inscire un deuxième succès à son compteur (2-3, 12-14 au dernier set). Les deux derniers points furent acquis facilement par Jérome et William contre les deux 5.

A défaut de gagner le dernier match (2 sets à 3), Thomas aura ni plus ni moins réussi à… donner son premier orgasme! Selon l’intéressé, lui aussi aurait pris également beaucoup de plaisir…

 

Tant d’efforts et d’émotion ont été récompensé par une part de gâteau (vives les féminines en championnat masculin! Baiser), le tout accompagné d’un petit remontant…

 

La D3 est rentré ainsi euphorique de la rencontre (12-8 au final), mais une dernière péripétie a pointé le bout de son nez à la sortie de la Mézière… La vessie d’Yves s’est brusquement manifestée (le contre-coup du petit remontant?). Pas au meilleur de sa forme durant cette soirée, Yves aurait pourtant pu inscrire son nom au « Guisness  Book », dans la catégorie « pongiste qui vise le plus loin », sous les yeux incrédules de ses camarades de D3!

 

En conclusion : tout le monde à plus ou moins pris son pied samedi soir, et c’est ça l’essentiel au Ping.

Prochain match contre Vitré, qui ne sera sans doute pas… une partie de plaisir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.