La D2 en J14 le 31/01/15

La D2 en J14 le 31/01/15

Le 31/01/15 ? On est déjà le 8/02/15 et une journée de plus de passée…

Eh oui, les rédacteurs ne sont plus ce qu’ils étaient… Corrosifs, divaguants et une pointe d’esprit de temps en temps. Sont-ils pour autant en vacances ? NON

 

Lors de la précédente journée, la D2 a fait le court déplacement à THORIGNE.

Comme les vieux, le rédacteur radote : jolie salle mais sol pourri.

C’est le même pour tout le monde, mauvais joueur, me direz-vous.

Vous avez le droit de le penser, moi de ne pas être d’accord. Une si belle salle avec des rebonds aussi pourris, je trouve cela très dommage. Tout le monde ne joue pas au top niveau. Devoir se résoudre à jouer à la ba-balle en poussette et attaquer parfois : un schéma de jeu qui marche. Ne rien faire, que de la poussette pour faire déjouer : cela se fait, mais rien de florissant.

Vous prenez une salle aussi jolie, avec un revêtement rouge également, pour une salle certes sans gradin mais avec des rebonds corrects, te cela change tout. C’est un plaisir d’aller jouer à TREMBLAY (http://www.ustremblaytt.fr/photos/).

Arnaud, leur secrétaire nous reçoit toujours très bien, tout en gagnant…

Et THORIGNE dans tout cela, me direz-vous. C’est pas le tout de digresser, mais quitte à se coltiner un résumé, autant ne pas avoir un hors-sujet.

Max vous dirait que le rédacteur est roi, libre d’être incompréhensible s’il n’est pas illisible…

 

Bon, bref, comme disait pépin (pour les plus anciens).

La D2 a perdu 11-3 face à des adversaires sympatiques. Voilà.

Vous l’aviez lu, merci… Bon d’accord, Paul est parti en vacances, on a laissé passer une semaine : faudrait pas qu’il prenne le melon, non plus. Pourquoi ?

Parce que.

Parce qu’à son actif, il y a le fait de la soirée, que l’on ne voit pas tous les jours mais que l’on raconte aux nouveaux pour leur dire qu’avec le ping, tout est possible, rien n’est acquis…

Mais pour vous faire languir, on va quand même vous dire que Jo a perdu le premier match… à la belle. Qu’Yves a gagné le sien… à la belle.

La salve des 2èmes parties  voyaient des défaites nettes même si accrochées (17,8,8), (9,11,8) et (7,-6,3,11)…

Le dernier simple avant les doubles a lui été… anthologique (bah si, autant se lâcher).

Eric face à Paul : 11-7, 8-11, 11-8, 7-11, 7-0 (ARGH !!!!!!!!!!!!!!!!)

( ARGH = Onomatopée. Interjection qui exprime le dépit, la colère, la frustration, la déception.)

Que feriez-vous ? L’équipe fait temps-mort pardi.

Que dire ? Platitude, convenance… ?

Paul a un match de basket dans les pattes, et là son adversaire semble avoir pris la mesure.

7-0, on s’en fiche. maintenant, il faut essayer de marquer quelques points… de jouer ton jeu pour en marquer le plus possible. Tu n’as rien à perdre. Essaye, crois-y, fais de ton mieux… allez Paul.

On reprend :

Eric face à Paul : 11-7, 8-11, 11-8, 7-11, 7-0 (ARGH !!!!!!!!!!!!!!!!), 9-10…

Hein, quoi, il nous pipote, c’est pas possible. Mené 7-0 à la belle, le petit jeune aurait une balle de match ? Oui oui, et c’est allé presque vite.

Rassurez vous, pour le suspense, stresser les supporters des 2 camps, il a raté la première balle de match… rectifions : la première… la deuxième… la troisième…

et il a perdu alors ?

Non non il a gagné la 4ème : 14-12 à la belle après avoir été mené 7-0.

Paul était content, nous aussi. Il n’y croyait pas, nous pas…trop (faut y croire mais la raison et la mesure nous disent que cela est rare…)

Bref, le match de notre soirée.

Paul perdra son dernier match, en panne d’énergie, en 3 sets.

Jo et Gwen perdent leur dernier match à la belle avec un quatrième set gagné 12-14 pour le premier et perdu 19-17 pour le second.

Paul n’était pas là hier soir, bonnes vacances à lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.