J4 C1 Melesse 4 vs Erbrée 2 Défaite 8 à 10

P-Yves L 1, Paco 0, Gwen 3, Chris 3 + double Paco/Chris gagné

3 SPORTS DE CRETINS

En remontant de la salle, après la rencontre, je réfléchissais: il existe 3 sports de crétins, le ping-pong, le vélo et la course à pied.

Bon, le ping, vous le savez déjà, c’est un sport très énervant : des tables trop courtes, des filets trop hauts, des raquettes trop (ou pas assez) rapides, des adversaires peu coopératifs, une balle trop orange…

En faisant du vélo, on s’aperçoit que dans la région, IL N’Y A PAS de routes plates ni de descentes, il n’y a que des côtes et des faux-plats et, ne nous voilons pas la face, une selle de vélo, ça fait mal au cul (c’est encore pire sans la selle paraît-il…).

Avec la course à pied, je crois qu’on tient le summum de la crétinerie : c’est très fatigant, surtout qu’on court derrière rien du tout et que personne ne nous poursuit, un exercice totalement vain et ridicule donc…

Il se trouve que je pratique les 3 sports, c’est que je dois être un parfait crétin (et tous ceux qui me connaissent ne me démentiront pas).

Cependant, il m’arrive d’en tirer quelques satisfactions…

Au ping, il arrive parfois qu’on tombe sur une bonne table : juste la bonne longueur, avec un filet juste à la bonne hauteur, que la raquette et l’adversaire soient coopératifs et alors là, par miracle, la balle est juste orange comme il faut et qu’est-ce qu’on prend du plaisir avec ses co-équipiers !!!

Et c’est ce qui s’est passé samedi, même si nous avons perdu : presque tous les matches ont été accrochés et intéressants, le suspense a été total puisque nous étions à 8/8 au début des 2 derniers matches… P-Yves fait seulement 1 alors qu’il a bien joué et a fait des sets très accrochés. Gwen fait 3, il perd juste un match au 5ème set après avoir furieusement bataillé contre un p’tit jeune, Steve, très rapide et très motivé. Chris, avec son jeu fort peu académique, fait 3. Et notre BB (Boulet Barbu) fait zéro (et le désespoir de ses parents), c’est désolant : à l’entraînement lundi et mercredi, il a passé tout ce qu’il voulait… Heureusement, il a assuré en double où il a fait très peu d’erreurs.

La course à pied, c’est le bonheur quand t’as fini : la tête est vide, t’as tenu le temps que tu t’étais fixé… Finalement, pas si crétin que ça !!!

Pour le vélo, désolé, je trouve pas… Surtout que, souvent, en plus des côtes et du mal de cul, bizarrement, tu as le vent dans le nez à l’aller ET au retour.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.