J2 : défaite de la D1 6-14

Petit changement dans nos habitudes, suite à la demande de nos sympathiques adversaires, nous avançons notre match de quelques heures. Changement bouleversant completement les habitudes de notre bien aimé leader, Mr Bouffort fils, Marc de son prénom. A la proposition du verre de la santé, il s’offusqua presque en refusant, pour arriver quelques temps plus tard au bon accueil du départ des compères.
Arrivé à 13h à la salle, pré-entrainement avec Valbo jusqu’à ce qu’un surhomme s’en mèle ( je préviens, il y a un double jeu de mot, avis aux amateurs et aux matheux… ). La TA arrive 5/6 suivi de François. Entrainement, pas de mésaventures cette fois-ci, tout le monde en pleine forme !
Feuille de match, premiers matchs, outch. Ça va être dur…
La compo :
A : Max
A : Marc
A : Pascal
B : Hubert
B : Timothée
B : François
Entrée en la manière de Max et Hub’. Adversaire de grande qualité, match perdu proprement 3-1 pour Max contre le 14. Hub’, pas chaud se laisse dépasser par un joueur chauffant tel un micro-onde . . .
Marco, entre sur le terrain de jeux avec la finesse dont il est capable. Son doigté légendaire du top spin frotté à peine à peine ( NDLR, double  » à peine  » fait exprès ! ). Il est tombé malheureusement sur un Monsieur annuellement plus expérimenté. Timothée, jouant à la baballe, a trouvé plus fort/malin que lui et se permet de faire la contre de la journée !
Pascal, accroche son adversaire, doté d’une frappe très précise et perçante se rapprochant fortement des extrêmités de la table… François, contre le capitaine n’a pas su toppé suffisamment de façon gênante.
Les actions marquantes :
NAAAAAAAAAAAAN, que passa ? « It is not possible to have a Lucky Luke like this. » A vous Nelson  » Eh bien, que que que, c’est absolument incroya-croyable, que dis-je c’est un cap, une péninsule ! Une rencontre, non, un match d’une tension qui filait tel une grenouille saute d’un nénuphar » 

http://www.youtube.com/watch?v=2sgDzG_bxnQ

Eh bien tout à fait Thierry, Pascal ayant l’audace dans son premier match ( déjà ) d’aller chercher une balle à l’opposé, courte pour la relever au raz du filet, franchement bien joué ! Dans son match contre le 1299, du cul du cul du cul du cul ! Pas de cul, pas de cul, pas de cul pour Pascal ( une ou deux quoi… ). Malgré tout, la volonté de gagner aurait-elle été plus forte ? Malgré cette chance, et un adversaire assez bruyant, il gagne son match !
Double en A, pleine balle, l’adversaire manque de se faire mal à la cheville. Impassibles, ils gagnent le double !
Hub’, gagne 3-0 contre le 12… Pitié, je dois/veux te faire jouer en B !
Max, dernier match, concentré jusqu’au bout, mais le bout c’est pas 10-4 à la 5e manche mais 11-9 à la fin d’un service magique dont il a le secret !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.