J15 – C1A – Défaite à Chartres 2

J15 – C1A – Défaite à Chartres 2

La version courte : perdu 13-5 –>  Rémy, Gwen et Adrien font 1 et Louis 2.

Un peu moins court : rajoutons et soulignons la jolie perf’ de Louis pour conclure la soirée sur le cap’ d’en face (988 en février) avec ses 2 picots secs.

Encore un peu plus ? : Adrien a également très bien joué. Cela fait toujours plaisir de voir des adversaires expérimentés saluer le jeu et l’attitude de nos jeunes.

Encore faim de détails ? : 4 belles de perdues, 2 de gagnées. (11-13, 11-6, 16-18, 11-6, 4-11) pour le double des « vieux ». A posteriori (mais même à chaud) : beaucoup de regrets de ne pas avoir réussi à gagner le 3ème set.

Encore… ? : La perf de Louis (551 en janvier) a été réalisée avec la manière. Mené 2-0, il n’y croyait que modérément dirons-nous. Comme il n’avait pas grand chose à se reprocher, il a juste fallu lui dire de continuer, de mieux finir certaines attaques. Ce coup-là, le tournant du match a été le 3ème set. Sauf erreur, Louis réussit à s’accrocher et a un ou deux points d’avance. A 9-7 pour lui, il doit perdre deux points trop rapidement. Perd le suivant. Balle de match. Superbe échange où Louis réussit une défense réflexe sur une claque vive de son adversaire. 10-10 et 12-10. 2 sets à 1 et un autre match commence : (7-11, 6-11, 12-10, 11-7, 11-8). Louis ayant réussit à faire un gros break avant de voir son adversaire revenir mais pas suffisamment.

Adrien (636) a aussi très bien joué : (2-11, 11-5, 11-7, 6-11, 7-11). Courte défaite face au 1189 d’en face. Dès lors qu’il a servi pour surprendre le relanceur gaucher, Adrien a montré un tout autre visage. L’expérience a joué contre la jeunesse.

Et du « pas très utile » ? : Avec la salle désamiantée, entrée par le côté collège. Le capitaine a manqué de lucidité (il a un mois pour ne plus avoir la crève le prochain match).

Du « qui fait plaisir » : revenir à la salle pas encore vide et constater les 2 victoires 11-9 et… 11-9

 

En bref :

– bravo les jeunes. Il y a encore du boulot mais votre jeu offensif fait plaisir à voir.

– Orgères était fort et homogène. Chartres l’est aussi. Le 855 (ancien 40 puis 55 avant d’arrêter un peu) a juste atomisé tout le monde avec ses (top) revers. Joli à voir, moins sympa à subir.

En attendant des soirs meilleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.