Courrier à l’intention du comité d’Ille et Vilaine de tennis de table

Bonjour,


Je suis particulièrement surpris de votre décision de ne pas changer la formule du championnat par équipes sénior.

Les résultats de votre sondage sont pourtant explicites, puisque sont favorables au passage à la formule à 18 parties :
– 60% des joueurs du samedi
– 78% des joueurs du mardi
– 88% des joueurs du vendredi

De plus, la part des joueurs souhaitant instaurer un ordre dans les classements a été éludée, ce qui démontre un très faible intérêt pour la formule actuelle.

De même, j’estime que vous prenez le problème à contresens puisque votre argument principal repose sur une plus forte participation des minimes au championnat sénior. Je me permets de vous rappeler que le championnat sénior, comme son nom l’indique, est avant tout créé pour les joueurs séniors, et non pour les juniors, cadets et minimes, et qu’il est totalement illogique d’adopter une formule favorisant ces catégories d’âge au détriment de LA catégorie légitime. J’ajouterai à cela que la baisse, aussi bien quantitative que qualitative, des équipes inscrites en championnats jeunes, est probablement liée directement à l’instauration de cette nouvelle formule. Nous avons en effet constaté une perte d’intérêt pour les championnats jeunes, particulièrement du côté des plus gros clubs, et je pense que nous tendons progressivement vers la disparition du championnat jeune, au profit d’un championnat unique toutes catégories.

De la même manière vous invoquez une trop faible participation à ce sondage qui mettrait en doute sa crédibilité, mais je vous rappelle qu’une forte proportion des joueurs invités à répondre au sondage sont mineurs et sont donc vraisemblablement moins assidus à l’ouverture de leurs mails, pour les enfants qui possèdent une boîte mail, et je peine à imaginer les parents réalisant la médiation pour les enfants qui n’en n’ont pas. Finalement, le poids accordé aux réponses données est sans doute sous-estimé.

Comprenez qu’une reconduction de la présente formule affecte la crédibilité des équipes dirigeantes des clubs, puisque nous les dirigeants sommes les médiateurs entre le comité et les licenciés. Nous faisons face à une incompréhension totale des joueurs, et il est à craindre une perte globale de licenciés pour la saison à venir.

Dans l’espoir que vous comprendrez notre point de vue,

Je vous prie d’accepter l’expression de mes sentiments distingués.


Sylvain LE ROUX,
Président de MELESSE PING

NOTA : courrier en retour au point figurant sur le site du comité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.