08/04/17 : la PR gagne 12-2 ; la D4A gagne 2-12 et la D4D gagne 6-8.

08/04/17 : la PR gagne 12-2 ; la D4A gagne 2-12 et la D4D gagne 6-8.

Carton plein pour ce samedi soir, clôturant la saison des équipes 2, 3 et 4.

  • En pré-régionale :

Victoire 12-2 contre Redon à 3

Pierre-Yves rétabli, Hubert motivé (comme souvent), Yves remplaçant (de luxe) d’Adrien parti en virée parisienne et Florent à la baguette (si, si… mais chef d’orchestre… mais celui qui va acheter les baguettes aux Saveurs du Moulin.)
une équipe prête à en découdre avec Redon.

Redon est venu à 3 avec un 1091, un 992 et un 500.

Flo, Pythom et Hubert gagne en 3 sets : 4-0
(bah oui, Yves s’est frisé les moustaches pendant son 1er match)

P-Y en 3 sets puis Flo et Yves en 4 sets (avec des -9, des 9 et 10, donc des sets accrochés) s’imposent, Hubert se repose
8-0

A ce moment-là, on voit la science du capitaine le vendredi soir. Yves-Hubert veulent faire un double d’entrainement, pas de souci les gars…
Comme ils n’ont que 2 simples, Flo leur a confié la tâche de jouer le double.
(-8, 8, -14, -10) : c’est bien une défaite serrée ?
Flo/Pythom ont gagné sans forcer (ni jouer donc)
9-1

Flo en 3 sets, Hubert en 5 (1-0, 1-2, 3-2)
11-1
Yves s’incline sur le 1091 en 4 sets, tandis que P-Y a déjà fini sa soirée
12-2

  • D4A :

Victoire 12-2 à Pacé à 3

[ MAJ le 11/05/17 ] : Résumé tardif du 08 avril dernier (par Jo)
– 4 joueurs motivés pour une dernière journée. Mais seulement 3 adversaires présents en face.
– Nous avons eu énormément de mal à trouver la salle, mais c’était pas faute de chercher.
– La motivation était au top, ce qui a permis de remporter la victoire, malgré les défaites de Boris et Serge qui étaient à deux doigts de battre leurs adversaires.
Une victoire avec en prime un repas avec le reste des équipes.
  • D4D :

Victoire 6-8 à Liffré à 3

Pour une fois ce sont nos adversaires qui sont 3.

Jamal s’incline 3-0 sur le 811. Elwan démarre et finit bien en 5 sets (-10, -5, 7, 8, -8) : bravo, une bonne entame.
1-1
Antoine perd le 567 avec son picot revers qui lui a posé bien des soucis. Gwen ne joue pas
2-2
Elwan fait de son mieux sur le 811 avec de bonnes attaques, mais Eric a bien placé ses balles. Le plus possible dans le revers ou sur Elwan, pour éviter de subir la foudre de son top.
Jamal livre une âpre rencontre contre Meven, 500 manquant d’entrainement. Ils étaient à égalité de ce côté là.
(-8, 10, 8, -9, -8) : une victoire de Jamal qui a son importance (on reste au contact) et fait plaisir à l’intéressé ; on le comprend.
3-3
Antoine observe et Gwen commence sa soirée après 1 heure d’attente.
Il a vu le picot à l’oeuvre contre Antoine, obligation de résultat pour ne pas gâcher les victoires d’Elwan et Jamal.
Un match pris par le bon bout. Une grosse offensive, mais maitrisée. Du service/démarrage top coup droit dans le pivot, et sur la ligne (plus croisé, tu meures), du revers ligne droite à bon escient, du top revers pertinent, les filets/coins de table qui vont bien avec la réussite qui mine le moral de l’adversaire. Un (-6, -7, -5) qui permet de virer en tête.
3-5, avant les doubles
Court conciliabule : on sait qui va jouer le double en face ; mettons la meilleure équipe pour les faire jouer, voire déjouer.
Gwen et Elwan s’y colle et s’inclinent (6, 8, 6) avec quelques problèmes de placements (1er double ensemble) du fait d’un bon placement des balles en face, un jeu offensif en retour de service (nécessaire, vu le jeu adverse) pas toujours récompensé. Les intentions étaient là, la réussite pour Liffré sur ce match-là (filets, coins de table).
Antoine/Jamal gagnent sans bouger.
4-6
D’où l’importance des victoires d’Elwan et Jamal. Sinon, ce double perdu aurait pu être le tournant de la rencontre.
Eric bat Antoine en 3 sets : notre gaucher a rectifié son jeu et son placement au fil des sets, mais le 811 a bine placé ses balles.
Jamal s’incline (-5, 8, 6, 10) avec un certain manque de patience. Il le sait, on le sait, quand il fera ses nuits, cela ira mieux 😉
6-6
mais Elwan a finit sa soirée, malgré son énergie à revendre. 6-7.
Le dernier match est finalement bien une formalité (790 bat 500). Pas de jambe cassée entretemps
(-2, -6, -5) pour Gwen face à Meven, avec le retour des filets, coins de tables improbables, d’autant plus frustrant pour l’adversaire qu’il n’y avait pas besoin de cela en plus…
6-8
Une belle première victoire d’équipe, dans des circonstances plus favorables, mais sans garantie de réussite. Jamal et Elwan ont gagné leur match derrière la table ; Antoine a fait ce qu’il a pu en tombant sur les 2 plus forts et aux jeux « pas faits pour lui ».

Iouri était retenu par d’autres obligations mais a lui aussi participé à la bonne ambiance de l’équipe.

 

Le fil rouge de la soirée : des adversaires à 3.
Un grand chelem, a priori inédit dans la phase, pour finir sur une bonne note les rencontres des samedis soirs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.